Crédit en suisse : les conditions

Comme dans la plupart des pays, l’obtention d’un crédit en Suisse est soumise à un certain nombre de conditions. Voici les principaux critères qu’un emprunteur doit remplir pour mettre toutes les chances de son côté de se voir octroyer un prêt par les banques helvétiques.

Les conditions liées à l’âge du demandeur

L’âge est l’un des principaux paramètres pris en compte dans l’analyse du dossier de prêt par les établissements bancaires suisses. Ainsi, un demandeur de moins de 18 ans ne peut bénéficier d’un crédit en Suisse. Pour se protéger d’une insolvabilité future, certains organismes prêteurs n’hésitent pas à recourir à un plafonnement de l’âge maximal. Dans cette optique, les seniors éprouvent généralement d’énormes difficultés à trouver satisfaction lors de leur demande d’emprunt. Quant aux personnes âgées de moins de 25 ans, elles peuvent obtenir un prêt à des conditions strictes. Elles sont soumises à un taux d’intérêt particulièrement élevé et à un montant empruntable limité.

Les critères en rapport avec l’activité professionnelle de l’emprunteur

En Suisse, tout demandeur de crédit doit justifier d’un revenu régulier. Autrement dit, il est nécessaire que son dossier de demande contienne la preuve de l’exercice d’une activité lucrative. Ainsi, les travailleurs avec un contrat de travail à durée indéterminée et non soumis à une période probatoire ont plus de facilité d’accéder à un prêt auprès des banques et autres organismes financiers suisses.

L’ancienneté est un facteur pris en compte ici au moment d’étudier la demande. Cela dit, un salarié présent depuis plusieurs années chez un même employeur a plus de chance de profiter d’un emprunt à un taux plus abordable. Ce qui n’est pas le cas de ceux nouvellement embauchés. Ils doivent s’attendre à un coût de crédit plus important avec notamment un taux d’intérêt élevé.

Idem pour les salariés en contrat à durée déterminée et temporaires. Les banques suisses montrent dans leur grande majorité des réticences à leur accorder des prêts. Quand elles le font, c’est à des taux exorbitants. Les indépendants et les travailleurs rémunérés à l’heure sont pratiquement dans la même situation. Toutefois, la difficulté est plus grande chez les derniers cités dans la mesure où ils doivent justifier de la perception d’un revenu régulier sur une période bien définie.

Les conditions relatives au lieu de résidence

Pour que sa demande de crédit soit acceptée s’il remplit les autres conditions, le demandeur doit avoir son domicile ou son lieu de résidence en Suisse. À ce niveau, il convient de noter que les banques donnent le plus souvent une suite favorable à un dossier de prêt avec comme le Liechtenstein comme le lieu de résidence.

L’autorisation de séjour

Le requérant ne bénéficie du même traitement selon qu’il est en possession d’une autorisation de séjour C ou d’une autorisation séjour B. Un demandeur avec un permis C aura facilement un crédit en Suisse. Les personnes disposant d’une autorisation B doivent quant à elles justifier d’un certain à partir de la date de délivrance de leur document.

Les autres conditions d’octroi de crédit en Suisse

La capacité à contracter un prêt, la solvabilité, la faillite ainsi que les poursuivent font également partie des éléments surveillés par les banques lors de l’analyse des demandes de crédit en Suisse. Si les poursuites même résolues ont une incidence négative sur une requête d’emprunt, une faillite rend impossible l’octroi de prêt. Dans le même ordre d’idées, vous profiterez de taux attractifs si l’étude de vos indicateurs prouve votre sérieux.