Crédit en Suisse : tout ce qu’il faut savoir

Que vous soyez un citoyen suisse ou un étranger résidant dans ce pays, il est possible d’emprunter de l’argent auprès des organismes financiers pour la réalisation de différents projets. Plusieurs types de crédit en Suisse sont ainsi proposés par les banques helvétiques à leurs clients, particuliers comme professionnels.

Comme dans de nombreux pays à travers le monde, les prêts sont soumis à des conditions plus ou moins quelle que soit la catégorie. De plus, vous devez absolument connaître la loi sur le crédit à la consommation encadrant les emprunts en Suisse. Retrouvez ici des réponses à vos questionnements sur le crédit en Suisse.

La loi sur le crédit en Suisse à la consommation : un dispositif à connaître

Cette loi relative au crédit à la consommation de 2001 est applicable aux prêts privés depuis 2003. Il s’agit d’un dispositif fédéral très protecteur du consommateur suisse. En ce sens, ce texte contient des directives contractuelles particulièrement restrictives en matière de prêt en Suisse. Cela dit, cette loi fédérale à tout demandeur de solliciter un emprunt qui représente pour lui un risque de surendettement.

Pour ce faire, elle soumet toute demande de crédit à un examen minutieux de la part des établissements prêteurs. Ceux-ci doivent ainsi obtenir un certain nombre d’informations auprès d’organismes de renseignements habilités tels que la ZEK. Cette dernière est chargée d’assembler toutes les informations nécessaires sur les requérants de crédits en Suisse. Grâce à ces renseignements, la banque sollicitée pour un emprunt peut se faire une idée du comportement financier du demandeur.

Les différents types de prêts octroyés en Suisse

Il faut garder à l’esprit que plusieurs types de crédits sont proposés par les banques et établissements de la Suisse. Les particuliers souhaitent financer certains projets tels que l’achat de voiture, les travaux de rénovation d’un logement ou encore un voyage, peuvent contracter un crédit privé ou crédit à la consommation. Il s’agit d’un emprunt avec intérêt dont le montant atteint les 80 000 francs voire plus dans certains cas. Ces prêts personnels
sont octroyés pour une durée de remboursement minimale de 3 mois.

Les demandeurs qui désirent être propriétaires peuvent opter pour un crédit immobilier. Ce genre d’emprunt est proposé à des taux fixes ou variables. Chaque personne qui en profiter doit faire son choix en fonction de ses besoins. Chacun de ces taux d’intérêt appliqués dans le cadre des prêts immobiliers ayant ses avantages et ses limites, il faut faire son choix après une étude approfondie des tendances du marché.

Les entreprises ne sont pas en reste. Les établissements financiers proposent une large gamme de produits en parfaite adéquation avec leurs besoins de financement. Les professionnels peuvent par conséquent recourir à des crédits commerciaux pour leurs différents investissements.

Les personnes qui éprouvent des difficultés à payer les mensualités de crédits déjà contractés ont la possibilité de bénéficier de solutions comme le regroupement de prêts. Le rachat de crédits est un moyen intéressant d’optimisation de son budget en consolidant ses emprunts en cours.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Les citoyens suisses comme les étrangers qui remplissent les conditions de crédits en Suisse peuvent également solliciter un crédit au comptant, un contrat leasing ou encore un contrat de carte de crédit. L’offre de prêts reste assez complète sur le marché bancaire suisse. Chaque demandeur doit donc faire son choix en prenant en considération ses besoins réels et sa capacité de remboursement.

Une offre de crédit en Suisse soumise à des conditions

Pour contracter un crédit en Suisse, il faut remplir certains critères. Parmi les conditions imposées par la législation en vigueur, notamment la loi sur le crédit à la consommation, on peut citer l’âge. Il faut ainsi être âgé de 18 ans minimum pour demander un emprunt en Suisse. De plus, il faut respecter les conditions liées au lieu du domicile en résidant en Suisse ou au Liechtenstein.

Il faut par ailleurs disposer d’un revenu régulier pour prétendre à un prêt auprès des établissements financiers suisses. Ainsi, votre loyer, le minimum vital fixé par votre carton de résidence ou encore vos impôts sont des éléments que les prêteurs surveilleront lors de l’étude de votre dossier. L’analyse de toutes ces données permet de juger de votre solvabilité.

Qui peut bénéficier d’un crédit en Suisse ?

Les citoyens comme les étrangers sont éligibles aux différents de crédits en Suisse. Quel que soit leur statut, les demandeurs d’un prêt dans ce pays doivent justifier d’un revenu régulier. Dans ces conditions, les salariés disposant d’un contrat de travail à durée indéterminée sont les mieux lotis en matière d’emprunt auprès des organismes financiers suisses. Les autres types d’employés sont quant à eux soumis à des critères plus stricts.

Ce traitement particulier pour les requérants de cette catégorique s’explique par le fait qu’ils ne perçoivent pas régulièrement un revenu. Les salariés en contrat à durée déterminée, les indépendants ou encore les travailleurs rémunérés à l’heure.

Pour ce qui est des étrangers, ils sont admis à obtenir des crédits en Suisse, à condition d’en remplir les critères. Ainsi, ils doivent disposer d’une autorisation de séjour C, B, G ou L en cours de validité. Selon le type de permis que détient un demandeur de prêt, celui-ci bénéficiera d’un traitement spécifique.

Comment obtenir les meilleures offres d’emprunts en Suisse ?

Pour augmenter vos chances de trouver une offre adaptée à vos besoins spécifiques, il faut jouer à fond la carte de la concurrence. En d’autres termes, vous devez comparer plusieurs propositions de crédits des banques suisses avant de faire votre choix. Grâce à Internet, cette tâche devient simple et rapide. Ainsi, il est possible de comparer les offres de prêts de plusieurs établissements financiers en quelques clics.

Lors de cette opération de comparaison, une attention toute particulière doit être portée sur un certain nombre d’éléments afin de choisir en parfaite connaissance de cause. Parmi les critères sur lesquels il vous faut baser pour comparer les différentes offres banques suisses, on peut la durée de remboursement, le montant prêté, le taux d’intérêt ou encore les frais de dossier.

Le mieux de recourir aux services d’un comparatif de crédits en ligne. Il s’agit d’un outil, facilement accessible en ligne qui vous permet de vous faire une idée des propositions de prêt les plus alléchantes en un temps record.